Les 3 sites

PRÊTRES DÉPORTÉS sur les PONTONS

DE ROCHEFORT

durant la RÉVOLUTION FRANCAISE

Mot de Mgr Georges Pontier

Il étaient 829, jetés dans une tourmente qu’ils n’avaient pas vu venir. Pourtant, ils ont subi cette épreuve avec une foi qui nous est donnée en exemple, depuis la béatification par le pape Jean-Paul II, en 1995, de Jean-Baptiste Souzy et de ses compagnons martyrs.

Tout au long de leur détention sur les navires, ils n’ont cessé de se vouloir artisans de réconciliation et de paix, pardonnant à ceux qui les faisaient souffrir, priant pour que soit retrouvée l’unité déchirée de la nation.

Jusqu’à cette épreuve, ils avaient été des chrétiens ordinaires, des prêtres et des religieux fidèles dans le quotidien des jours.

547 ont laissé leur vie sur les rivages de ce département. Puissent-ils intercéder pour l’Eglise, en particulier pour les diocèses dont ils étaient originaires, et ce diocèse.

Leur histoire est exemplaire pour les chrétiens et plus largement pour tous. L’homme, c’est vrai, peut-être capable du pire mais, comme l’ont montré ces prêtres, il peut aussi être capable du meilleur.

Monseigneur Georges Pontier
Evêque de La Rochelle et Saintes de 1996 a 2006

Bannière de la
béatification

^ Retour au sommaire ^